Sécurité

Les protocoles permettant la communication entre le client et le serveur sont essentiels pour naviguer sur le web. HTTP existe depuis plus de 30 ans mais des évolutions ont été faites pour que le protocole soit toujours performant.
Nous allons notamment dans cet article nous intéresser à la dernière version qui arrivera prochainement.

Quelques mots sur HTTP

HTTP est l’acronyme d’HyperText Transfer Protocol créé par Tim Berners-Lee en 1989 afin d’être utilisé sur le World Wide Web (WWW).
L’objectif grâce à HTTP est de permettre une communication entre le client et le serveur de manière rapide, fluide et sécurisée.

En effet, lorsqu’on effectue une recherche dans son navigateur, une requête HTTP est transmise au serveur web. Cela permet ainsi de récupérer les fichiers dont on a besoin pour afficher le site web demandé.

Processus de communication HTTP

Le protocole a été adopté par les navigateurs dans le but d’uniformiser les règles de communication entre le client et le serveur.
HTTP 1.1 comme on pouvait l’appeler, aura servi pendant plus de 15 années avant d’être amélioré en HTTP 2.

 

L’évolution vers le HTTP 2

La deuxième mise à jour majeure de HTTP a été effectuée en 2014. Elle a permis d’améliorer la sécurité ainsi que la rapidité des communications. En effet, les sites web sont devenus de plus en plus dynamiques avec des formats de fichiers, d’images ou encore de vidéos différents.

Auparavant, une requête envoyée ne récupérait qu’un seul fichier, il fallait donc à HTTP 1 plusieurs requêtes pour afficher un site web. HTTP 2 améliore la rapidité dans ce sens car, il n’a besoin que d’une seule requête pour demander tous les fichiers nécessaires au chargement du site.

Processus de rapidité des communications

 

Que va apporter HTTP 3 ?

HTTP 3 est la dernière mise à jour majeure attendue du protocole. Elle est déjà supportée sur Edge, Firefox ainsi que Safari.
Il s’agit d’une amélioration de HTTP 2 ayant pour objectif d’apporter toujours plus de rapidité. Néanmoins, un gros changement est attendu : le remplacement de TCP par l’UDP.

 

TCP vs UDP

Le protocole TCP existe depuis plus de 40 ans, il est très apprécié pour la sécurité qu’il garantit lors des transmissions de données grâce à TLS (Transport Layer Security). En effet, le protocole procède à l’envoi d’une confirmation à l’émetteur de la bonne réception des données envoyées (ACK, Acquittement).
Cependant, TCP peut engendrer des ralentissements lorsqu’un paquet de données est perdu car, sans l’ACK, il stoppe automatiquement la transmission des autres paquets jusqu’à ce que celui-ci soit retrouvé.

QUICK UDP Internet Connections est l’acronyme de User Datagram Protocol développé par Google, il pallie au problème du TCP car, il n’a pas besoin d’attendre que la transmission d’un paquet soit réussie pour envoyer les autres paquets.

 

Les avantages de HTTP 3

HTTP 3 apporte son lot d’avantages dont on peut notamment relever la rapidité de transmission des données, la vitesse de chargement ou encore une connexion stable et sécurisée.

 

La transmission des données

Comme expliqué ci-dessus, la transmission des données avec HTTP 3 peut se faire plus rapidement car, l’utilisation du protocole UDP ne bloque pas lorsqu’un paquet est perdu. Il est ainsi possible de gagner du temps lors du transfert de données.

 

Une connexion rapide et sécurisée

La connexion sécurisée avec HTTP 3 se fait via aller-retour 0 plus connu sous 0-RTT. Cela permet d’établir des connexions beaucoup plus rapidement puisque 0-RTT ne tient pas compte de l’ACK TLS.

Cependant, pour établir une connexion sans risque avec 0-RTT, l’équipe de Google a dû développer une couche supplémentaire de sécurité, ajoutée au protocole. Ainsi, il est possible avec un seul envoi d’établir une communication sécurisée.

Une connexion rapide et sécurisée

La vitesse de chargement

La transmission des données non bloquées, permet de commencer à charger un site web plus tôt. La connexion établie presque instantanément, permet d’obtenir les données en moins de temps. Tout cela améliore la vitesse de chargement des sites web. Cela est surtout intéressant pour le chargement des sites sur les réseaux mobiles (3G, 4G).

Il faudra encore un peu de patience avant que HTTP 3 ne soit utilisé par tous les navigateurs web car, le protocole est en cours de normalisation. L’entreprise américaine Cloudflare participe activement à cela et prend en charge la version préliminaire.

Découvrez plus d’articles sur notre blog Numendo

Partager

Twitter Linkedin

Vous serez peut-être aussi intéressé par :

Cadenas vert des navigateurs internet : synonyme de sécurité ?

Cadenas vert des navigateurs internet : synonyme de sécurité ?

Nos amis les navigateurs internet ont le souci de vouloir améliorer notre expérience utilisateur.
Ils ont d’ailleurs tendance à utiliser des raccourcis visuel pour nous signaler des éléments importants, comme par exemple un pictogramme en forme de cadenas présent en début d’URL.
Peut-on faire confiance aveuglément à cet indicateur, et est-ce le seul élément auquel se fier ?

#GEN : l’événement numérique du Grand Est

Cet événement est une initiative de l’association Grand Est Numérique ! Pour la 6ème édition de 2018, nous aurons droit à des sujets liés au « Business & Tech ». Entre conférences, workshops et village startup, le #GEN est très prometteur. Voyons ce qu’il propose en détail !

Centre de préférences de confidentialité

Cookies Fonctionnels

gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types], wfvt_2000878799, wordfence_verifiedHuman

Advertising

Cookies Satistiques

_ga, _gat, _gid

Cookies externes

PREF, VISITOR_INFO1_LIVE, YSC, GPS, s_gl, CONSENT
CONSENT, 1P_JAR