Outils

Durant le mois de juillet, Google a apporté plusieurs modifications à la version 68 de son célèbre navigateur Chrome (apparu courant Mai 2018). Nous vous parlerons dans cet article de quelques nouveautés qui ont retenu notre attention et surtout, nous verrons pourquoi cette version de Chrome fait tant parler d’elle.

Mais alors, que propose cette version 68 ?

Voici une liste factuelle des nouveautés les plus intéressantes.

– L’Eager Evaluation : une petite évolution tout à fait notable : vous tapez votre expression dans la console de Chrome et celle-ci affichera un aperçu du résultat juste en dessous de votre curseur !

Screen représentant une utilisation de l’Eager Evaluation. (source : developers.google.com).

 

–       Arguments Hint : lorsque vous tapez une fonction dans la console, Chrome affichera les arguments possibles pour cette même fonction.  

Recommandation d’un argument grâce à Arguments Hits. (source : developers.google.com)

 

 

–       Des audits SEO plus fiables et plus rapides avec Lighthouse 3.0 (version réalisée avec les équipes Lighthouse et Chrome UX). Nous avons déjà parlé de cet outil il y a peu de temps sur notre blog, n’hésitez pas à lire notre article pour en savoir plus sur Lighthouse.

 

–       Mise à jour du protocole HTTP : c’est l’élément qui a rendu cette version de Chrome si populaire. Le navigateur de Google cherche à garantir à tous ses utilisateurs que leurs données soient bien chiffrées et donc sécurisées. Pour cela, le navigateur a pris comme décision radicale de placer tous les sites en http en “non sécurisé” (cette décision fait maintenant l’objet de débat sur plusieurs forums de la communauté dev). Mais Google a affirmé que cette opération était nécessaire pour une question de sécurité vis-à-vis des internautes, mais aussi d’une hausse impressionnante de la migration des sites vers https (aujourd’hui 81% des sites web les plus importants sont accessible en https par défaut).

 

–     Ajout de l’API Payment Handler : Sortie il y a peu de temps, cette API est un moyen de paiement facile et intuitif qui s’effectue directement sur le navigateur de manière sécurisée. Cette application est capable de collecter des informations telles que l’adresse d’expédition et de contact de l’acheteur grâce à une interface utilisateur.

Screen API Payment Handler (source : developers.google.com)

Notre analyse sur Chrome 68 vous a plu ? Nous écrivons également des articles sur d’autres navigateurs ainsi que sur l’univers du développement web en général. N’hésitez pas à suivre notre blog !

Partager

Twitter Linkedin

Vous serez peut-être aussi intéressé par :

Capacitor : utilisez des plugins natifs dans vos applications Ionic

Au premier coup d’œil, on pourrait croire à une réponse d’Ionic à React Native, mais cette fois-ci, le framework dédié aux applications mobiles a préféré se tourner vers les PWA. Découvrez cette semaine Capacitor : le nouvel outil open source d’Ionic qui vous propose de créer des NPWA (des PWA en natif).

HyperApp : une bibliothèque JavaScript de seulement 1 KB ?

Annoncé en fin d’année 2017, HyperApp est une bibliothèque JavaScript proposant de nombreuses fonctionnalités, le tout pour un poids de seulement 1KB ! Ce qui est relativement peu comparé à Jquery par exemple, qui pèse une trentaine de KB. Malgré ce côté insolite, cette bibliothèque est-elle quand même performante ? La réponse dans cet article !

Firefox Reality : un navigateur dédié à la AR/VR

Après avoir amélioré les performances de son navigateur phare, la société Mozilla a décidé
de s’imposer sur le marché de la réalité mixte en lançant son navigateur dédié : Firefox
Reality. Que propose-t- il ? Est-ce une révolution ? La réponse dans cet article !