vignette de l'article Solid par Numendo
Mar 06 , 2019
Solid : un cloud privé qui vous redonne le pouvoir sur vos données

Tim Berners-Lee, le créateur du World Wide Web a pour but de décentraliser le Web en offrant une solution de cloud privé qui donnerait la possibilité aux internautes de reprendre la main sur leurs données.
Quelles en sont les enjeux ? Y a t-il d’autres alternatives ? On vous explique tout !

Logotype officiel de Solid
Logotype Solid

Un cloud privé open-source afin de décentraliser le Web

De par sa spéculation, l’exploitation des données personnelles utilisateur est de plus en plus remise en question. En réponse à cela, on peut voir émerger des solutions innovantes qui visent une décentralisation du web, mais qu’est-ce que c’est ?

La décentralisation du web consiste à redonner du “pouvoir” aux internautes sur leurs données personnelles et par la même occasion de leurs permettre de “négocier” ces données.
Oui oui, il s’agit bien là de libérer les internautes de l’emprise faite par certaines plateformes telles que Facebook, Google et Amazon qui exploitent la data des internautes de façon commerciale.
Cette initiative a été prise par Tim Berners-lee, le créateur du World Wide Web qui par l’intermédiaire de son projet Solid, affirme vouloir décentraliser le web.
D’après lui “les données doivent donner du pouvoir à chacun sans exception”, cela constituerait un élément important pour la suite du web.

Data store et Data pods : comment ça marche ?

En collaboration avec l’entreprise Inrupt, l’inventeur du 3W propose grâce à Solid un data store à ses utilisateurs permettant de gérer en ligne des data pods personnelles.
Véritable enveloppe de vos données, ces pods vous permettent ainsi de donner une toute autre dimension à l’utilisation de vos données personnelles. En effet de cette façon c’est vous qui choisissez, ou non, de donner une autorisation de lecture ou bien d’écriture à vos data pods.
Vous ne serez donc plus obligé de donner une autorisation d’exploitation de vos données sous prétexte qu’un tiers les héberge !

Un cloud privé, mais pour héberger quelles données ?

C’est là où ça devient vraiment intéressant ! Ce projet vise plus grand que les solutions de cloud actuelles. Il n’est pas seulement question de virtualiser vos fichiers multimédias et vos documents textes en leurs donnant une option de partage ou de collaboration !
Cette solution open-source de cloud privé vous permet d’être le total maître de TOUTES vos données. Oui oui, chaque commentaire, j’aime ou même interactions avec le web ne seraient plus stockées sur des plateformes de données centralisées, mais bien sur votre espace personnel, parce qu’après tout : il est bien légitime que ce soit vous qui bénéficiez de ces données ! Donc si un tiers souhaite y accéder, il devra obtenir votre autorisation !

La possibilité de créer son propre serveur Solid

Pour avoir la main sur votre data, Solid vous propose deux manières de contrôler vos données. La première, et qui paraît la plus logique si vous souhaitez réellement être le possesseur de votre data c’est de vous auto-héberger !
Comment ? Une documentation dédiée à la création de serveur Solid est proposée par la solution de cloud privé. N’ayez craintes, d’après le guide il vous sera possible de créer votre propre serveur d’hébergement en moins de temps qu’il n’en faut pour dévorer une boîte de rouleaux de printemps pendant votre pause déjeuner. Si vous souhaitez installer un serveur Solid, voici les différentes instructions pour le faire accessibles depuis le dépot github.
En revanche si vous ne vous sentez pas prêt à sauter le pas, ou tout simplement que vous n’avez pas les ressources pour vous auto-héberger, Solid vous permet d’héberger vos données de façon RGPD-friendly par le biais d’hébergeurs annexes 😉

D’autres solutions de cloud privé ?

Il existe également d’autre solutions alternatives qui propose l’auto-hébergement. Nous ne les avons pas toutes citées, cependant nous retenons les deux suivantes par leur complément assez singulier.

Cozy Cloud : le service de stockage qui tend vers un domicile numérique

En suivant la philosophie de Solid, Cozy Cloud propose un service de stockage qui se veut éthique, c’est à dire sans exploitation de vos données. Cerise sur le gâteau, Cozy Cloud est également open-source et permet aussi de s’auto-héberger !
Le service est composé de plusieurs outils dont Cozy Drive qui permet de synchroniser vos données sur votre espace personnel, à la manière de DropBox ou encore l’application Google Drive. Un deuxième outil utile proposé est Cozy Collect, une fonctionnalité qui permet de vous débarrasser de la tâche rébarbative de collecte de fichier !
Vous avez simplement besoin de saisir vos identifiant et mot de passe vers le service dont vous souhaitez récupérer automatiquement les fichiers, et hop c’est synchronisé !
Ainsi, vous pouvez par exemple faire en sorte que toutes les factures de votre fournisseur d’énergie, internet ou autres soient rangées dans un dossier dédié sur votre espace personnel distant. On regrettera juste que cette liaison avec d’autres plateformes tierces ne peut se faire de manière plus sécurisée à l’aide d’APIS REST.

Interface de la plateforme cozy-store
Interface de la plateforme cozy-store

Seafile, la solution de cloud privé chiffrée

Seafile est devinez quoi, oui oui, une plateforme de stockage cloud open source ! L’outil de synchronisation a été développé en Python et en C, ce qui en fait un outil léger.
Comme Cozy Cloud, Seafile permet d’héberger vos données sans les exploiter et d’auto-héberger vos données.
Là ou Seafile se distingue c’est dans son chiffrage bout à bout qui repose sur un chiffrement SSL/TLS.
De ce chiffrement, découle tout un tas de solutions de verrouillage de vos données.
Il vous est ainsi possible de verrouiller vos fichiers, et de vous authentifier à votre espace personnel par deux facteurs.
Il vous est possible d’accéder à vos données de trois manières différentes,
par le biais de :

  • l’application web
  • un client de synchronisation (disponible sur Windows, Mac et Ubuntu)
  • Android et IOS

Si vous souhaitez en savoir un petit peu plus sur l’outil et le prendre en main, une documentation de Seafile traduite en français est mise en ligne par l’université de Strasbourg.
A savoir, Seafile propose une version payante qui s’adresse davantage aux entreprises avec des outils Office collaboratifs

Logotype de la solution de cloud privé Seafile
Logotype de la solution de cloud privé Seafile

Vous l’aurez compris, la décentralisation du web représente un sujet important, tant pour le marché de la data, que pour le respect des données personnelles des utilisateurs.
A ce sujet, il est important de rappeler le cadre rigide lié à l’exploitation des données personnelles apporté par le RGPD.
Si vous voulez en savoir davantage sur les modifications apportées par ce règlement, n’hésitez pas à consulter notre article qui en parle !