Back-End, Front-end

Cela fait maintenant 3 ans que Facebook a annoncé l’arrivée de GraphQL. Depuis, l’utilisation de ce langage de requêtes a augmenté de manière exponentielle. On compte plus de 700 000 téléchargements en juin 2018 (source : npm). La rédaction de Numendo vous propose cette semaine de découvrir Hasura : un produit open source capable de vous offrir des API GraphQL sur des applications Postgres nouvelles ou existantes.

Comment créer un serveur avec Hasura ?

Installation via Heroku

Le seul pré-requis pour cette étape est d’avoir un accès au tiers gratuit d’Heroku Postgres. Une fois cela fait, il suffit de vous rendre sur le site officiel d’Hasura, de cliquer sur le bouton “Deploy to Heroku”, de vous connecter à votre compte Heroku, d’écrire le nom de votre application et enfin de cliquer sur le bouton deploy app et c’est tout !

Installation en self-hosted via le docker

Si l’utilisation d’Heroku marche pour créer vos applications via un cloud, vous pouvez également installer Hasura en self-hosted grâce à un docker. Pour cela, il vous suffit tout simplement d’insérer la commande suivante dans votre terminal si vous êtes sur Mac : curl -L https://cli.hasura.io/install.sh | bash
ou alors de télécharger un installeur sur le site officiel d’Hasura si vous êtes sur Windows.

Afin de faciliter l’installation d’Hasura sur Heroku, voici une vidéo explicative qui vous montre comment procéder étape par étape :

Une interface de commande idéale pour développer vos applications

Une fois votre serveur installé, vous pouvez enfin commencer à coder ! Vous aurez accès à une interface très complète livrée avec une API explorer, ainsi qu’une interface web d’administration pour PostgreSQL. Mais ce qui fait la force d’Hasura, c’est que vous pouvez utiliser GraphQL sur des applications Postgres déjà existantes ! Pour cela, il suffit de lier votre compte Postgres contenant vos applications à l’interface d’Hasura, et les API GraphQL sont à vous !

Autre avantage, Hasura n’est pas très gourmand en mémoire vive : sur un serveur Heroku, il ne consomme que 50 Mo de RAM tout en traitant plus de 1000 requêtes par seconde.

Aujourd’hui, Hasura ne peut s’installer que sur Heroku Postgres ou en local sur votre ordinateur. Mais ses créateurs sont formels : ils comptent rendre le produit beaucoup plus puissant quitte à le faire tourner sur des serveurs Amazon, Google ou Microsoft.

On peut donc dire que la petite startup indienne qu’est Hasura essaye de se frotter à des géants du web !

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à suivre notre blog.

Partager

Twitter Linkedin

Vous serez peut-être aussi intéressé par :

HyperApp : une bibliothèque JavaScript de seulement 1 KB ?

Annoncé en fin d’année 2017, HyperApp est une bibliothèque JavaScript proposant de nombreuses fonctionnalités, le tout pour un poids de seulement 1KB ! Ce qui est relativement peu comparé à Jquery par exemple, qui pèse une trentaine de KB. Malgré ce côté insolite, cette bibliothèque est-elle quand même performante ? La réponse dans cet article !

Super privé : une alliance entre Firefox et Tor

Plusieurs années après avoir créé une extension de Tor sur Firefox, Mozilla a refait une collaboration avec le navigateur à l’Onion. Le but ? Créer un mode anonyme accessible à tous les internautes.