Back-End, Framework

Parmi les frameworks back-end des plus utilisés nous retrouvons Django. Un framework Python populaire pour la création d’applications.
Promettant un développement plus facile tout en garantissant moins de lignes de code à écrire, les développeurs privilégient le framework qui leur fera gagner du temps sans leur faire perdre de la qualité.

Présentation de Django

Django est un framework back-end Open Source. Il est développé sous le langage de programmation Python.
Créé en 2003 par le journal local de la ville de Lawrence aux États-Unis, le framework est passé sous licence BSD en 2005.

Aujourd’hui, Django est très populaire, il fait partie des frameworks back-end des plus utilisés et compte plus de 2 200 contributeurs. Plusieurs réseaux sociaux ont fait le choix d’utiliser Django tels qu’Instagram ou encore Pinterest.

La prise en main du framework est assez simple. La documentation fournie est riche et détaillée, la communauté est très active. De plus, les développeurs disposent d’un forum mis en place par Django afin de favoriser l’entraide entre la communauté.
Tout cela permet aux développeurs qui n’ont jamais utilisé le framework de faire leurs premiers pas et de commencer un projet facilement et en autonomie. Seul prérequis : avoir des bases en Python !

 

Une installation rapide

Le framework back-end peut être installé suivant 2 possibilités :

  • Une installation rapide
  • Une installation avec serveur

 

L’installation rapide permet d’avoir une première approche de Django pour le tester. Le framework inclut un serveur web afin d’éviter la configuration Apache. Cependant, avec cette installation, il ne sera pas possible de déployer en production le code.

Tout d’abord, il faut mettre en place l’environnement virtuel grâce à la commande python -m venv env puis l’activer avec la commande source env/bin/activate. Comme Django est un framework Python, il faut utiliser le gestionnaire de paquets pip pour l’installer : pip install django. Il est maintenant possible de créer le projet grâce à django-admin startproject nomduprojet. Cela aura pour action d’installer automatiquement les différents fichiers pour créer un code de base, c’est-à-dire, les fichiers minimums qu’il faut pour que le projet Django soit fonctionnel. Il ne reste plus qu’à exécuter le serveur de développement grâce à la commande python manage.py runserver et récupérer l’adresse http qui est retournée.

L’installation avec serveur permettra de déployer le code en production. Pour cela, il faut dans une premier temps installer et configurer Apache avec l’extension mod_wsgi. Le reste de l’installation reste identique.

Quelle que soit la façon utilisée pour installer Django, il faut vérifier que Python soit préalablement installé sur la machine. Actuellement, Django est à la version 4.0.5. Celle-ci est compatible avec Python depuis la version 3.8 du langage.

Précision : si plusieurs versions de Python sont installées sur la machine, il faudra préciser la version à utiliser dans chaque commande faisant appel à Python.

 

La ligne de conduite du framework backend

Le framework promet un développement rapide et facile avec peu de code à écrire. Mais moins de code ne veut pas dire moins de qualité pour le framework !

En effet, un code propre et de qualité sera bien plus efficace à plusieurs niveaux.
Tout d’abord, cela permet aux développeurs de se repérer plus facilement entre les lignes écrites. Mais, cette qualité permet aussi d’obtenir un meilleur référencement auprès de Google qui apprécie qu’on ne lui fasse pas perdre de temps.

Donc, moins de code veut simplement dire que Django se charge de certaines fonctionnalités pour laisser aux développeurs la personnalisation de l’application en fonction des demandes. Ces fonctionnalités prises en charge par Django peuvent être la manipulation de la base de données, le routage d’URL ou encore la gestion des failles et de la sécurité.

 

La sécurité

Django apporte un axe majeur sur la sécurité des applications développées sous le framework. Il tient à aider les développeurs pour leur éviter certaines erreurs et certaines failles.

Dans sa documentation, Django donne de nombreux conseils et bonnes pratiques pour éviter les failles de code.
Par exemple, Django protège la base de données des injections SQL car, ses requêtes sont construites en séparant les paramètres de la condition.

 

Le routage des URLs

Toujours dans cette optique de développer des applications web avec du code de qualité, Django incite les développeurs à configurer des URLs propres.

Pour cela, il faut créer un module Python qui sera utilisé comme un routeur dans lequel on retrouve l’URL défini et la vue utilisée.

 

L’architecture MVC

MVC signifie Modèle Vue Contrôleur, il s’agit d’un modèle d’architecture logiciel. Très utilisé dans les frameworks back-end.

Le modèle sépare les 3 entités :

  • Le contrôleur fait l’intermédiaire entre le modèle et la vue. Il vérifie et manipule la donnée. C’est ce que l’on appelle la logique métier
  • Le modèle contient la donnée et la renvoie au contrôleur
  • La vue crée l’interface graphique avec la donnée envoyée par le contrôleur pour la transmettre à l’utilisateur

Séparer les 3 entités permet de maintenir plus facilement l’application car, il est possible de changer la vue sans avoir à toucher au contrôleur.

De même, la séparation des entités favorise le travail en équipe puisqu’un développeur front-end va pouvoir travailler sur la vue en même temps qu’un développeur back-end pourra travailler sur le contrôleur.

 

Schéma d'un modèle d’architecture MVC

 

Django est un framework mature qui a acquis une communauté active. Conçu pour les développeurs qui n’ont pas le temps, le framework aide à maintenir une sécurité et une qualité de code. Peu complexe à prendre en main, les développeurs Python l’apprécient pour sa polyvalence leur permettant de créer toutes sortes d’applications.

Pour plus d’articles consultez notre blog.

Partager

Twitter Linkedin

Vous serez peut-être aussi intéressé par :

Quasar framework

QUASAR, le framework tout en un

Les frameworks front-end aident les développeurs à gagner du temps lors du développement d’un site web ou d’une application. Ils permettent une simplification dans l’écriture du code en proposant des composants ou des fonctionnalités pré-faites selon la spécificité du framework.

Dans cet article nous allons vous présenter le framework front-end nommé Quasar. Son slogan : “Beyond the framework”.

Neutralino js

Pour ceux qui recherchent un framework JavaScript plus léger que ce que l’on trouve actuellement de plus connus, Neutralino Js pourrait bien vous intéresser !

Attention, le framework n’est pas encore tout à fait au point cependant, le surveiller de très près n’est pas une mauvaise idée.